Actus

Rédaction web et SEO : 5 tendances à suivre absolument en 2018

Si vous suivez comme moi les tendances du monde de la rédaction web et du freelancing, vous avez dû noter que la demande en contenu n’est pas prête de baisser. De plus en plus d’entreprises se rendent compte de l’intérêt de privilégier des contenus écrits de qualité, optimisés pour le référencement et agréables à lire. C’est une bonne nouvelle pour les rédacteurs web : cette exigence de qualité se monnaye et on voit en ce moment se développer une revalorisation du métier, à condition de savoir surfer sur la vague ! Il ne devrait donc pas y avoir de disette en ce qui concerne les offres d’emploi des rédacteurs web freelances en 2018.

En 2017, le contenu type censé plaire à Google (300 mots ou moins, très saturé de mots-clefs) a vu sa popularité décliner. En cause, de subtils changements dans les algorithmes et une certaine lassitude du lectorat qui exige un contenu plus complet. En 2018, c’est donc un nouveau niveau d’exigence qui nous attend, avec à la clef de meilleurs tarifs et des contenus plus longs. C’est plutôt une bonne nouvelle n’est-ce pas ? Voici 5 tendances qui devraient apparaître ou se poursuivre dans le monde de la rédaction web en 2018 :

1. Des articles SEO plus exigeants

Il est de plus en plus rare de trouver des clients qui prêtent peu d’attention au SEO, et 2018 viendra confirmer cette tendance. Les critères de publication seront de plus en plus détaillés, avec une vraie demande de résultat à la clef. Une des causes est l’évolution des algorithmes, notamment les nouvelles tendances SEO de Google en 2018. Pour les rédacteurs, cela passera par des mots-clefs longue-traîne (c’est-à-dire des mots-clefs composés de trois mots ou plus, très détaillés) afin de cibler plus précisément le lecteur potentiel. Autre nouveauté : Google prendra en compte les contenus sans lien de manière plus marquée, ce qui devrait être utile pour les entreprises plus modestes.

2. Plus de fact-checking et de sourcing

« Fake news » est peut-être l’expression la plus marquante de 2017. Bien que l’explosion de l’utilisation de ce terme soit originaire du vocable de Donald Trump, on la retrouve de plus en plus dans les grands médias. Plus que jamais, on peut constater une certaine méfiance du public à l’égard de ces derniers. Et cette tendance a déjà commencé à influencer le monde de la rédaction web. La marge d’approximation va donc être très réduite en 2018 : des sources fiables seront demandées et le fact-checking deviendra un réflexe salvateur.

3. Le règne du mobile et du contenu « snackable »

À partir de 2018, Google indexera en priorité les sites mobiles, alors qu’il indexait à l’origine la version desktop. Cela est dû à l’explosion du trafic mobile depuis quelques années, qui continue d’évoluer. On surfe beaucoup plus qu’avant sur des tablettes ou portables et cela se retrouve dans les contenus proposés. Les rédacteurs recevront un nombre plus élevé de demandes de scripts pour des vidéos courtes, aisément partageables sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, le contenu « snackable » sera en plein essor : il s’agit de contenu court, divertissant et parfois informatif, censé prendre en compte la baisse de notre capacité de concentration pour délivrer un message en peu de temps.

4. Du social, toujours du social

Et ce contenu snackable ne sera pas mieux partagé que sur les réseaux sociaux. Les géants du social comme Twitter et Facebook devront naviguer plus prudemment à une période où la manipulation des commentaires est d’actualité, mais continueront de miser sur les formats hybrides. Côté contenu, les rédacteurs vont donc devoir s’adapter à de nouveaux types de posts qui mélangent habilement vidéos, photos et textes. La flexibilité sera clef !

5. La recherche vocale : un potentiel à surveiller

En 2018, c’est une bonne idée de garder un œil sur les tendances de la recherche vocale. On a vu les prémices apparaître en 2017, notamment avec Alexa, l’assistante personnelle intelligente d’Amazon, ou par le développement d’OK Google. Cette année, on devrait voir de plus en plus d’intelligences artificielles s’adapter aux recherches vocales des utilisateurs. Pour les rédacteurs, c’est potentiellement une nouvelle mine de contenus pertinents à écrire, adapter et localiser. Affaire à suivre…

Vous l’aurez compris, la clef pour développer son activité en 2018 sera l’adaptabilité. Contenus hybrides, nouveaux médias et de différents réflexes SEO viendront se glisser dans les textes des rédacteurs web. Ces nouveaux challenges seront autant de jalons qui viendront définir les nouvelles pratiques des années à venir. Excitant, n’est-ce pas ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s