Astuces

Rédacteur web : 4 pistes pour trouver ses premiers clients

Lorsqu’on décide de se lancer dans l’auto-entreprenariat, l’étape la plus effrayante est souvent de trouver ses premiers clients. On peut vite se sentir perdu face à la multitude de possibilités… Et on n’est pas toujours sûr de soi ! Pourtant, en faisant preuve d’un peu de patience et de persévérance, on peut trouver ses marques et dénicher ses premières commandes. Voici 4 pistes à privilégier quand on débute :

1. Le cold emailing

Si je ne devais retenir qu’une technique pour trouver des clients, ce serait celle-ci. Il s’agit de démarcher des clients potentiels en leur envoyant un email avec notre proposition de collaboration. Cela fait un peu peur au début, mais cela porte ses fruits ! Vous devrez développer un email d’accroche intéressant, qui montre toutes vos capacités et ce que vous pouvez apporter à l’entreprise.

Pour cela, il faut sortir de la mentalité « Je suis rédacteur freelance et j’ai absolument besoin de travail » et se positionner en tant que chef d’entreprise. Cela veut dire proposer une collaboration qui apportera une vraie valeur ajoutée à l’interlocuteur ciblé. Plutôt que de dire « Je peux vous écrire de jolis articles de blog », dites « Je peux améliorer votre référencement et vous garantir un meilleur positionnement sur les mots-clefs suivants ». C’est tout de suite plus vendeur, n’est-ce pas ?

Pour plus d’infos sur le sujet, consultez mon article dédié : Créer un email de prospection qui marche vraiment.

Les avantages du cold emailing Les inconvénients
✓ Permet de cibler des clients très facilement
✓ Permet d’expliquer sa stratégie en quelques lignes
✓ Vous positionne comme chef d’entreprise
✓ Non invasif pour la personne qui reçoit l’email
✓ Possibilité de contacter un grand nombre de clients potentiels
✗ Nécessite de persévérer : beaucoup d’emails peuvent rester sans réponse
✗ Peut être considéré comme spam

2. Son réseau LinkedIn

Je vais vous avouer un petit secret : j’ai absolument horreur du mot « networking ». Il m’évoque un groupe de jeunes cadres dynamiques s’extasiant sur leur dernier workshop qui leur a permis de développer une stratégie quick-win grâce au growth-hacking. J’ai beau être passionnée par l’anglais, ces emprunts de la novlangue corporate me font rouler des yeux.

Pour autant, je pense qu’il y a quelques avantages à apprivoiser ce monde et à développer son réseau sur des sites comme LinkedIn. D’une, cela vous permet d’être en contact avec des professionnels comme vous, et donc de dénicher les bons filons. Ensuite, cela vous donne une vraie légitimité, car vous pouvez y partager vos derniers articles et mises à jour.

Dans le cadre d’une recherche de clients, vous pourrez être mis en contact très facilement avec des recruteurs et clients directs, tout en récoltant des recommandations qui peuvent s’avérer être de vrais sésames.

Les avantages de LinkedIn Les inconvénients
✓ Permet de contacter directement la personne qui nous intéresse plutôt que les RH
✓ Nous aide à construire notre réputation et à développer notre identité de marque
✓ Permet d’être trouvé directement par des personnes intéressées par nos services
✗ Nécessite de développer son réseau pour atteindre les bonnes personnes
✗ Il s’agit d’un réseau social : il est donc fugace et nécessite d’y poster souvent

LinkedIn : un bon outil de prospection pour les freelances

3. Indeed et les autres agrégateurs d’offres

J’ai trouvé mes tout premiers clients et l’agence qui me suit depuis le début grâce à Indeed. Les agrégateurs d’offre ne vous permettront en général pas de trouver des clients directs, mais ils pourraient vous mettre en contact avec des organismes qui recherchent des rédacteurs freelances. C’est un bon moyen de débuter le métier, mais sachez qu’en général ces offres vous proposeront un tarif en dessous de la moyenne. Elles peuvent s’avérer idéales pour faire ses premières armes, mais elles risquent d’avoir leurs limites lorsque vous commencerez vraiment à développer votre activité.

Pour trouver des clients sur Indeed ou des agrégateurs d’offres, il suffit simplement de chercher des mots-clefs comme « rédacteur freelance », « rédacteur web », « freelance », «blogger freelance », etc. Vous postulez ensuite comme à une offre d’emploi classique.

Les avantages d’Indeed et des agrégateurs Les inconvénients
✓ Rassurant quand on débute car permet de postuler comme à une offre d’emploi classique
✓ On est sûr que l’entreprise souhaite trouver un collaborateur avec nos compétences
✓ On connaît dès le départ les modalités de collaboration
✗ La grande majorité sera des annonces d’agences, pas des clients directs
✗ Les offres proposent en général des tarifs en dessous de la moyenne, sans possibilité de fixer ses propres frais
✗ Réseaux encore peu développés dans le monde francophone

4. Ses anciens contacts professionnels

L’idéal lorsqu’on débute en tant que rédacteur freelance, c’est d’écrire pour des domaines qui nous sont familiers. J’y vois plusieurs avantages : on connaît déjà les codes de ce domaine, on sait plus précisément à qui s’adresser et on a parfois des contacts à réactiver. Lorsque j’ai débuté mon activité, je venais de quitter un emploi dans le tourisme de luxe. C’est donc ce créneau que j’ai essayé d’occuper, j’ai ainsi pu décrocher mon premier client direct.

Vous pouvez passer par LinkedIn bien sûr, ou simplement envoyer un email à vos anciens collaborateurs, en leur expliquant que vous débutez votre activité et que vous êtes disponibles pour des commandes. N’hésitez pas non plus à leur demander de vous écrire une recommandation s’ils sont satisfaits du travail que vous avez effectué avec eux.

Les avantages de vos anciens contacts Les inconvénients
✓ On se retrouve sur un terrain familier : l’idéal pour débuter
✓ Ils savent déjà quel travail on peut effectuer et ont a priori confiance
✓ Vous disposez souvent d’un portfolio
✗ Si vous avez quitté votre emploi, les relations peuvent être compliquées
✗ Votre ancien emploi pourrait être difficile à transformer en opportunité freelance

Vous disposez donc de plusieurs pistes pour trouver vos premiers clients ! Retenez que pour décrocher des commandes, il faut avant tout être visible. Ne vous lancez donc pas sans avoir de site web freelance, et assurez-vous que vos proches et tous vos contacts savent que vous développez votre activité.

Mais s’il n’y avait qu’un conseil à retenir, c’est de persévérer ! Lorsque j’ai débuté, j’ai envoyé des dizaines d’emails et n’ai reçu que quelques réponses. Parmi ces réponses, l’immense majorité n’était pas intéressée. Mais cela a fini par payer, plus rapidement que je ne le pensais. C’est en continuant à se mettre en avant qu’on décroche les meilleurs clients.

Je vous souhaite de belles réussites lors de vos démarchages,
Marine

1 réflexion au sujet de “Rédacteur web : 4 pistes pour trouver ses premiers clients”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s